Author Archives: admin

Bonne année du buffle ! (5)

Le jour de l’An Famille, famille, famille. Voilà le mot du jour… et de toujours. Mais ce matin, rien ne presse. Je m’étire paresseusement dans mon lit douillet. Huit heures du matin, quelle grasse matinée, quelle joie de n’avoir aucune obligation ce matin, quelle volupté de se tourner et de se retourner, jetant de temps à autre un coup d’oeil ... Read More »

Bonne année du buffle ! (4)

Je m’attends donc à beaucoup d’activité. Facile à compter. Plus de deux millions de personnes qui auront ensemble la même idée. Environ une douzaine de lacs-parcs où aller se promener. Evidemment, ce soir, pas question d’observer le règlement limitant le nombre de passagers à deux par motocyclette ou vélo… enfin deux adultes, enfants et grands-parents exclus. Mais, même à trois ... Read More »

Bonne année du buffle ! (3)

Mercredi le 30 Le fin grésil enveloppe toujours la ville à la manière d’une écharpe de soie. Heureusement, le mercure maintient vaillamment la barre des quinze degrés. Malgré les soixante- douze pour cent d’humidité, c’est endurable à défaut d’être confortable. Mais les hivers de Hanoi, et leur grisaille, semblent impuissants à abattre le moral de ses habitants. En plus, à ... Read More »

Bonne année du buffle ! (2)

Alors que mademoiselle Thi descend l’escalier de son pas de princesse indochinoise, toute de laine blanche vêtue et coiffée, je tente de traduire cette image qui me vient en tête… — Voilà la Fée des étoiles, ne lui manque que la baguette magique… Mais pas facile d’expliquer toute l’histoire du Père Noël et de son entourage à une Asiatique qui ... Read More »

Bonne année du buffle !

Le 27 du douzième mois lunaire — Tu viens au Karaoké demain ? — Comment demain ? Je croyais que c’était ie 28… ? Tiens, je l’ai même inscrit ici sur mon agen… La question me roule encore sur la langue que la réponse la pousse et la bouscule. Le 28, m’avait dit mademoiselle Thi. Mais le 28 lunaire, cela ... Read More »

Laos tranquillité 2

Le tableau est en place. Tel que je l’avais laissé hier. Tout y est. Au premier plan, les bosquets de bambou et les balustrades de pierre; en profondeur, mon fleuve fétiche, le Mékong, coulant langoureusement ses eaux brunes au milieu de bancs de sable; derrière, les montagnes verdoyantes découpant l’horizon en dents de scie; au centre, les pêcheurs dans leurs ... Read More »

Laos tranquillité

J’avais remarqué le lieu, noté le moment. Je leur avais même donné rendez-vous. La grande avenue Phu Wao est presque déserte en cette fin d’après midi lao, où le soleil tape encore trop dur. Pas d’arbres, pas d’ombre, seuls de grands parasols protègent les minuscules cantines-trottoirs qui offrent leurs nouilles et leurs brochettes aux quelques passants courageux. Plusieurs de ces ... Read More »

La grande Dame de Birmanie 2

Flanquée de deux jeunes gardes du corps, chacun une enregistreuse à la main, la grande Dame de Birmanie – comme je l’ai surnommée – s’adresse à ses admirateurs, au milieu des cris d’encouragement. Pendant plus d’une heure, elle lira des extraits de la correspondance reçue, répondant aux questions qu’on lui a soumises. Tout se passe en birman. Mais, même sans ... Read More »

La grande Dame de Birmanie

j’ai une demi-heure d’avance, mais déjà, la foule se presse devant la résidence. Le service de sécurité a installé, comme à chaque samedi et à chaque dimanche, des barricades mobiles qui empiètent légèrement sur le large boulevard à quatre voies. Les gens sont assis dans la poussière, ou sur le pavé, pressés les uns contre les autres. Mais cet espace ... Read More »

Quatre minutes pour se décider 4

Mais que pourrait-on faire avec trois petits sacs d’eau et trois de sable si une maison de bois venait à flamber ? Il n’y a même pas l’équivalent d’un demi-sceau dans ces six sacs à sandwich. — C’est la SLORC, ne cesse de répéter A-Win, comme si l’évocation de ce seul nom expliquait tout. Au second village, nous apercevons de ... Read More »